Que nous racontent les palettes Europe ?

La palette Europe est identifiable par les logos EPAL ou EUR. Ces lettres sont inscrites dans un ovale. Sur chaque palette un marquage IPPC(International Plant Protection Convention) permet d’identifier :
– le code du pays où elle a été fabriquée (FR pour la France)
– le numéro de l’autorité phytosanitaire nationale
– le traitement que le bois a reçu (HT en général, qui signifie « heat treatment en anglais », soit « traitement thermique » en français)
– le numéro de licence du fabricant.

La palette Europe est normée et peut être réutilisée. La palette perdue, comme son nom l’évoque, n’est utilisée qu’une seule fois puis jetée. C’est un coût environnemental énorme. Certains l’utilisent plusieurs fois, voire tentent de la réparer, mais aux risques et périls des utilisateurs.

La palette Europe est normée et peut être réutilisée.

La palette perdue, comme son nom l’évoque, n’est utilisée qu’une seule fois puis jetée. C’est un coût environnemental énorme. Certains l’utilisent plusieurs fois, voire tentent de la réparer, mais aux risques et périls des utilisateurs.

TRAITEMENT DES PALETTES EUR/EPAL

Ces palettes destinées au transport des marchandises, les plus nombreuses, mesurent 80 x 120 cm et sont conçues pour supporter 1 500 kg.

Elles sont fabriquées principalement en pin maritime ou en peuplier.

Elles sont obligatoirement traitées, pour éviter la propagation d’insectes ou de champignons problématiques (norme NIMP 15).

Le seul traitement actuellement autorisé dans l’union européenne est le traitement thermique (HT : Heat Treatment) :

Les palettes sont placées dans de grands fours, le bois est chauffé à 56 °C (à coeur) pendant au moins 30 minutes. Les palettes sont ensuite séchées (pendant 1 à 2 jour) pour atteindre 22 % d’humidité maximum. Ce procédé ôte jusqu’à 8 litres d’eau par palette.

Ce traitement phytosanitaire est très sain, non polluant, il renforce le bois.

Comment reconnaitre ce traitement thermique à coup sûr ?

Il faut lire le cartouche qui se trouve entre les logos EUR et EPAL et chercher le sigle HT (Heat Treatment). Il faut savoir que le traitement par fumigation au bromure de méthyle (MB), toxique, est totalement interdit depuis le 18 mars 2010, date de fin des dérogations. Il s’agit d’une décision de l’Union Européenne qui s’applique à tous les types de palettes et d’emballages. La plupart des fabricants ayant anticipé cette interdiction, il est désormais très rare d’être confrontés à ces palettes.

Neanmoins, pour reconnaitre une palette EUR EPAL traitée au bromure de méthyl, il faut chercher sur le cartouche le sigle MB (methyl bromyde).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.