De la palette à la planche de meuble

Tout est à faire ! Le tas de palettes Europe est là, y’a plus qu’à les démonter pour récupérer les lames et les plots.

Personnellement, je désosse les palettes à la scie sabre. C’est la formule qui, pour moi, limite au maximum la casse. A charge pour moi ensuite d’enlever les clous qui restent dans le bois.

Une fois les palettes démontées, je trie les lames par catégories : les 14 cm de largeur, les 9 cm, les 80 cm de long et tous les plots en bois. J’élimine les plots en « reconstitué », ils me sont inutiles.

Etape suivante : le décloutage des lames de palettes. Généralement on compte de 6 à 9 clous par lame mais quelquefois on en dénombre beaucoup plus notamment sur des palettes réparées et remises en circulation !

J’utilise un chasse-goupille pour sortir les clous au marteau de charpentier.

Une fois démontées et exemptes de clous et dans l’attente de séchage ou d’utilisation, les lames sont stockées en extérieur sous bâches ou en intérieur à l’atelier ou les deux à la fois.

Dernière étape avant utilisation, les lames sont soit poncées soit dégauchies et rabotées pour une plus grande planéité. Puis elles entament une seconde vie bien plus confortable que la précédente !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.